Accueil > commerce-associe > 10. Définition du commerce associé

10. DéFINITION DU COMMERCE ASSOCIé



Définition du commerce associé

Aujourd’hui face à la concurrence très rude qui oppose les entreprises, les entrepreneurs solitaires de trouver des solutions pour survivre. De nouvelles formes de commerce sont donc apparues comme le « commerce associé ».

Le commerce associé permet à des commerçants isolés de bénéficier de la puissance d’un réseau tout en restant maître de la gestion et de la politique qu’il applique  à  leur point de vente. Ce système a depuis longtemps fait ses preuves et les performances sont supérieures à  celles du commerce du détail français. Plusieurs définitions du commerce associé lui ont été attribués dont on pourra citer

La FCA : le commerce associé, la volonté de se regrouper !

Pour la FCA, le Commerce Coopératif et Associé est une manière d’organiser des réseaux de points de vente (magasins, agences, hôtels...) à partir de la volonté de plusieurs entrepreneurs indépendants de se regrouper, de mutualiser leurs moyens, leurs idées, pour construire ensemble un réseau. Les réseaux du Commerce Coopératif et Associé sont constitués et contrôlés par des entrepreneurs indépendants qui ont la particularité d’être à la fois membres du réseau et actionnaires de celui-ci. Associés au capital de leur groupement, ils participent pleinement aux décisions.

Mercator, le commerce associé : mettre en commun les aspect de sa gestion !

Selon le Mercator le commerce associé est une chaîne de magasins appartenant à des propriétaires différents mais utilisant une même enseigne et mettant en commun certains aspects de leur gestion, notamment au travers d’une centrale d’achats commune.